Dossier d’inscription et règlement intérieur

Ecole de Kendo d’Etampes SIRET : 828 892 885 00017 – N° AFFILIATION FFJDA : XX11910353

En annexes (cliquer sur les mots précédant un astérisque pour avoir les documents à remplir) :

Explications sur le Questionnaire Santé

Ce questionnaire permet de savoir si vous devez fournir un certificat médical pour renouveler votre licence sportive :

  • si vous répondez OUI à une seule des questions, vous devez faire établir un nouveau certificat médical, même si vous avez déjà présenté un certificat médical lors de votre précédente demande de licence,
  • si vous répondez NON à toutes les questions, vous devez rédiger une attestation indiquant que vous avez répondu par la négative à chacune des rubriques du questionnaire santé.

Le calendrier de début de saison et les cotisations

Veuillez vous référer au calendrier qui apparaît sur le site ainsi que sur la page infos pratiques.*
A noter qu’il n’y a pas de cours Enfants pendant les vacances scolaires. Pour les adultes , nous vous informerons en temps utile pour la pratique pendant les vacances.

REGLEMENT INTERIEUR DE L’EKE

ECOLE DE KENDO D’ETAMPES (EKE)

Siège social : 6 rue de la République 91150 ETAMPES

Mise à jour : 20/08/2019

Diffusion :

  • Papier aux adhérents, pour prise de connaissance et signature
  • Electronique sur le site web

1 Conditions de participation aux cours et entrainements

L’EKE est une association sportive et culturelle de loi 1901 déclarée en 2017 à la Préfecture de l’Essonne et qui a pour but la pratique et la diffusion du kendo.
Cette association est affiliée à la Fédération Française de Judo et Disciplines Associées (FFJDA) par le canal du Comité National de Kendo (CNK) .
Les pratiquants de l’EKE adhèrent au CNK/FFJDA en prenant chaque année une licence sportive. La prise de cette licence, qui comporte une assurance, est obligatoire dès la première séance.
Les pratiquants versent au club une cotisation annuelle en fonction de leur appartenance à l’une des catégories Enfants, Débutants, Confirmés.

Ils accompagneront obligatoirement leur versement d’un certificat médical d’aptitude à la pratique du kendo avec la mention « en compétition ».

Pour le renouvellement de la licence, une attestation peut être fournie : se renseigner sur le site de la FFJDA ou demander aux enseignants de l’EKE.

L’EKE ne prévoit pas le remboursement du montant de la licence, ni du montant de la cotisation.

2 Conditions financières pour l’inscription à l’EKE

Débutants du mois de septembre 2020-2021

Possibilité de faire 1 cours d’essai. Si le débutant décide de continuer au club, alors le paiement devra être fait rapidement pour la licence 40€, le passeport 10€ et la cotisation comme indiquée ci dessous..
Les paiements peuvent être échelonnés entre septembre et décembre(sauf demande express). Les chèques à encaisser seront donnés en même temps mais en aucun cas ne seront rendus en cas d’abandon.


ENFANTS
DÉBUTANTS
ENFANTS
CONFIRMÉS
ADULTES
DÉBUTANTS
ADULTES
CONFIRMÉS
Licence fédérale FFJDA 40 40 40 40
Cotisation EKE 130 120 150140
Total 170 160 190180

3 Conditions d’accueil des pratiquant EKE

Le pratiquant s’engage à respecter les horaires d’entraînement.

Chaque membre de l’EKE doit se présenter équipé, dans le dôjô aux heures fixées pour le début du cours et suivre celui-ci jusqu’à son terme.

En cas de matériel à emprunter, se présenter plus tôt.

En cas de retard, il convient soit de prévenir le professeur lors du cours précédent d’un retard escompté, soit pour le moins de s’excuser de ce retard à l’issue du cours concerné.

Durant le salut, toute entrée ou sortie du dôjô est suspendue.

L’autorisation du professeur est requise pour toute entrée ou sortie du dôjô durant l’entrainement.

La pratique du Kendô commence dès l’entrée dans le dôjô. L’attitude sera donc appropriée.

Il existe dans le dojo la notion de shomen (face) ou de kamiza (place supérieure). A l’EKE, le shomen est représenté par la décoration que nous suspendons lors de chaque cours et sur laquelle on peut lire : « Shin gai mu to » ce qui veut dire : “sans le cœur pas de sabre”.

Le shomen désigne le côté de la salle où s’alignent les enseignants. Face à eux les élèves s’alignent de droite à gauche en partant du sempai (en général le yudansha le plus avancé). Lors du salut les élèves doivent éviter de passer dans l’espace situé entre les enseignants et les élèves, sauf s’ils y sont invités. Quand vous faites un combat avec un partenaire, le plus gradé (enseignant ou sempai) se place du côté shomen.

En pénétrant et en quittant le dojo il est d’usage de saluer en direction du kamiza.

Reigi (Etiquette) : se référer au billet reigi (ici : http://kendo-etampes.fr/reigi/ )

Les entrainements ont lieu aux horaires suivants :


ENFANTS ADULTES
Le MARDI X 19h30 – 21h30
Le MERCREDI 19h00 – 19h45 20h00 – 21h30 
Le SAMEDI 10h00 – 11h00 11h30 – 13h30 


Pour des questions de sécurité et afin de respecter les règlements des organismes qui nous hébergent, aucun licencié n’est autorisé à pénétrer dans le dojo en l’absence d’un professeur ou d’un membre du bureau.
La pratique ne peut se faire qu’en présence d’un enseignant dûment habilité.
Les pratiquants participent à la mise en état de propreté du sol du gymnase avant le début de chaque séance.

Il est obligatoire d’emporter les vêtements et les valeurs avec soi au dojo. Le club décline toute responsabilité en cas de vol d’objets de valeur.

Pour les licenciés mineurs, ils sont avant et après les cours sous l’unique et entière responsabilité de leurs parents (ou responsables légaux)

4 Conditions d’accueil des pratiquants licenciés CNK dans un autre club et des pratiquants étrangers :

Concerne uniquement les pratiquants yudansha et les kyusha du premier kyu autorisés par leur club d’origine.

Pratiquants d’un autre club affilié CNK/FFJDA : être en possession de la licence pour l’année en cours dans le club d’origine.
Pratiquants étrangers : être affiliés, pour l’année en cours dans une section relevant d’une fédération Européenne et/ou internationale de kendo (EKF ou IKF).

L’EKE a pour principe d’accueillir à titre gracieux, aux séances d’entraînements, les yudansha licenciés dans un autre club sous réserve de l’accord de l’un des professeurs en charge du cours au jour dit. Les yudansha de passage se présentent d’eux-mêmes ou sont présentés par un yudansha de l’EKE à l’un des enseignants.

Les yudansha désirant venir régulièrement sollicitent l’accord des enseignants. S’ils sont agréés, ils s’acquittent de la même cotisation que les yudansha de l’EKE

Les visiteurs se conforment à l’étiquette en vigueur dans un dojo de kendo et aux modalités de la pratique de l’EKE ; les enseignants se réservent le droit de rappeler à un visiteur d’observer le comportement propre à l’étiquette du kendo.
Pour éviter toute cause de mésentente avec les autres clubs, il convient de préciser que la présence de kyusha extérieurs est exceptionnelle sauf, après accord, pour des pratiquants provinciaux ou étrangers, de passage ou en stage dans la région après accord de l’EKE.

5 Concernant la tenue vestimentaire

La tenue vestimentaire réglementaire pour la pratique du Kendô se compose d’un hakama (jupe pantalon) et d’un keikôgi (veste).

Pour le débutant, le kimono de judo de couleur blanche (veste, pantalon et ceinture) est toléré, ainsi que les tenues d’autres disciplines martiales. Néanmoins, la tenue réglementaire est obligatoire à partir du port de l’armure .

6 Concernant l’hygiène

Le Kendô se pratique pieds nus sur le sol du dôjô.

Les pieds doivent être propres, ongles coupés courts.

Montres, bracelets et bijoux doivent être enlevés dès l’entrée dans le dôjô.

Le pratiquant doit veiller à la propreté de sa tenue et laver régulièrement son keikôgi, son hakama, son tenugui.

Il est interdit de manger et de boire dans le dôjô.

Le port des chaussures est strictement interdit dans le dôjô et ce à toute personne pratiquante ou non pratiquante.

Afin de préserver la propreté du dôjô, les pratiquants doivent obligatoirement porter des chaussures du type tongs pour se déplacer dans les lieux annexes .

Les pratiquants participeront au nettoyage du dôjô avant les entrainements.

7 Concernant le matériel

Le pratiquant doit maintenir son matériel en bon état, qu’il soit personnel ou prêté par l’EKE. Pour des raisons de sécurité, une vigilance particulière sera portée aux armes (shinaï, bokken).

Après chaque entraînement et avant de quitter le dôjô, le matériel emprunté sera restitué après vérification.

Le matériel abimé et pouvant présenter un danger pour la sécurité sera signalé et remis aux responsables.

Il est interdit d’emporter le matériel de l’EKE sans autorisation.

Dans le cadre d’un stage ou d’une compétition, l’emprunt de matériel sera possible avec l’autorisation et sous le contrôle des responsables, qui noteront le nom de l’emprunteur, le descriptif du matériel, les dates de sortie et de rentrée.

Une dérogation pourra exceptionnellement être accordée après avis favorable des responsables du matériel sous l’autorité du bureau EKE.

Les pratiquants débutants de l’EKE bénéficient la première année du prêt gratuit d’un shinai.
Une armure leur est prêtée la première année de leur adhésion, en fonction des disponibilités. Les pratiquants gardant sous leur responsabilité une armure prêtée par le club devront s’acquitter d’une caution de 300,00 euros payable par chèque qui leur sera rendue dès que l’armure aura été restituée au club complète et en bon état.
Dans le courant de la seconde année de pratique, les adhérents doivent prévoir l’achat de leur matériel ; le club, dans la mesure de ses possibilités, tentera d’aider les pratiquants en difficulté.
Les autres pratiquants devront posséder leur matériel personnel.
Les pratiquants qui utilisent le matériel du club surveillent son bon état et signalent immédiatement aux professeurs toute défectuosité. Les armures étant prêtées et affectées selon des critères de poids et de taille bien précis, les échanges de toute ou partie de l’armure avec des éléments d’une autre armure ne sont pas autorisés sans l’aval d’un membre du bureau.

8 Concernant le passeport

Tout pratiquant doit être détenteur d’un passeport sportif, qui est obligatoire pour les passages de grade et les compétitions.

Le passeport sportif contient les timbres de licences et répertorie entre autres les examens réussis au passage de grade.

9 Concernant les photographies

Conformément aux dispositions relatives au droit à l’image et au droit au nom, j’autorise l’EKE à fixer, reproduire et communiquer au public les photographies prises dans le cadre de la pratique du Kendo.
Les photographies pourront être exploitées et utilisées directement par l’EKE, sous toute forme et tous supports connus et inconnus à ce jour, dans le monde.

La reproduction et la communication au public de photographies de personnes mineures prises dans le cadre de la pratique du Kendo ne pourra se faire sans l’accord express de leurs tuteurs légaux.

Cette disposition s’applique à l’ensemble des licenciés du club ainsi qu’à l’association.

Le bénéficiaire de l’autorisation s’interdit expressément de procéder à une exploitation des photographies susceptible de porter atteinte à la vie privée ou à la réputation, ni d’utiliser les photographies de la présente, dans tout support à caractère pornographique, raciste, xénophobe ou toute autre exploitation préjudiciable.

11 Concernant les responsabilités

a) Pratiquants mineurs :

La prise de licence par un élève mineur s’accompagne obligatoirement par la signature d’un formulaire de licence par un des parents et ce, même si la licence a été prise sur l’intranet de la FFJDA.

L’acheminement des mineurs (y compris par un tiers) aux lieux d’entraînement (cours et stages), de compétition ou de toutes manifestations ou réunions de promotion, extra-sportives ou autres, auxquelles l’EKE participe, est de la responsabilité directe et exclusive des parents, à l’aller comme au retour.

L’EKE n’est pas tenue de signaler aux parents les absences des enfants mineurs aux entraînements, aux compétitions ou aux autres manifestations et réunions auxquelles l’EKE participe.

Les parents doivent s’assurer de la présence de l’enseignant ou de l’encadrant avant de laisser leur enfant sur les lieux d’entraînement, de compétition, de manifestation, de réunion auxquelles l’EKE participe.

Les parents doivent être à l’heure pour les reprendre en fin d’activité. Durant la pratique à l’intérieur de l’EKE et lors des stages et des compétitions à l’extérieur, les pratiquants mineurs sont pris en charge par l’EKE.

Au cours des déplacements lors des stages et des compétitions les pratiquants mineurs pourront également être pris en charge par l’EKE, à titre ponctuel et exceptionnel, contre signature d’une décharge. Dans le cadre de la prise en charge des pratiquants mineurs par l’EKE, ils seront soumis à l’autorité des professeurs présents ou des personnes adultes (membres de l’École, parents, bénévoles) ayant reçu délégation pour exercer cette autorité.

Les personnes susnommées professeurs, membres de l’EKE, parents, bénévoles doivent prendre la mesure de cette responsabilité.

b) Déplacements

Toute personne transportant dans son véhicule personnel des pratiquants de l’EKE

s’engage a être titulaire d’un permis de conduire en cours de validité dans le pays où s’effectue le déplacement, être assurée pour cette circonstance, ne pas être sous l’effet d’une suspension de permis de conduire au moment du déplacement.

13 Autorisations

La liste des règles énumérées ci-dessus n’est pas exhaustive. Les autres règles et usages non écrits, relatifs à la pratique et à la vie du dôjô sont transmis par les professeurs et les plus anciens pratiquants. Toutefois chacun doit quel que soit son niveau :

– s’efforcer d’être un modèle pour le pratiquant moins avancé que lui dans la pratique et prodiguer tous les conseils nécessaires à ses progrès dans « la voie du sabre »,

– représenter l’EKE à l’extérieur (compétition, stages, démonstration) par une attitude irréprochable aussi bien dans son comportement que dans sa tenue.

J’autorise la diffusion de photos de mon enfant, prises dans le cadre de la pratique du Kendo (le retrait ou la suspension de cette autorisation peut se faire à tout moment par simple courrier ou courriel au club)
O

N
L’enseignant de l’EKE à faire pratiquer les interventions d’urgence éventuellement sous anesthésie générale, suivant les prescriptions des médecins ,au cas où mon enfant serait victime d’un accident .
O

N

Je soussigné(e) ………………………………………………………………, responsable légal de

………………………………………………………………, adhérent(e) de l’EKE, déclare avoir lu et déclare accepter sans réserve les principes édictés ci-dessus :

  • responsabilités
  • Reigi
  • règlement intérieur de l’EKE.

Le………………………………………à…………………………………

Signature de l’adhérent

Signature représentant légal de l’adhérent mineur

Laisser un commentaire

Fermer le menu